L'art médiéval du registre - Chancelleries royales et princières PDF

AUTEUR Olivier Guyotjeannin
NOM DE FICHIER L'art médiéval du registre - Chancelleries royales et princières.pdf
TAILLE DU FICHIER 9,27 MB
Feriasdhiver.fr L'art médiéval du registre - Chancelleries royales et princières Image
DESCRIPTION
L'art médiéval du registre - Chancelleries royales et princières PDF. Découvrez de nouveaux livres avec feriasdhiver.fr. Télécharger un livre L'art médiéval du registre - Chancelleries royales et princières en format PDF est plus facile que jamais.
La pratique de l'enregistrement en chancellerie prend un essor décisif, sinon fulgurant, aux temps de la grande mue documentaire qui court de la fin du XIIe au XIVe siècle. Elle signe l'émergence d'un nouvel art de mémoire gouvernemental, qui fait garder trace écrite des décisions et des ordres et instaure une nouvelle raison archivistique. Conséquemment, et plus prosaïquement, elle capte des torrents de documents qui, d'un pays à l'autre, par dizaines ou centaines de milliers, bouleversent le paysage des sources et les méthodes d'approche des historiens. Dès les années 1860, les diplomatistes ont entrepris d'explorer cette nouvelle frontière, mettant en garde historiens et éditeurs contre l'illusion de l'exhaustivité et de l'originalité, voire de l'ordre et du soin, des enregistrements. Leur propos était tout pragmatique : il visait l'inventaire des ressources et le catalogue des pièges, et entendait épauler des entreprises d'édition aussi florissantes que désordonnées. Les études pourtant restèrent rares et l'analyse comparée, plus rare encore. Or, comme le cartulaire, comme le formulaire, le registre de chancellerie révèle beaucoup sur lui-même. A partir du cas français, ouvert à des expériences extérieures (papauté, Angleterre, Italie, Empire), le volume entend apporter sa contribution à une histoire totale des registres qui enquête sur leurs origines, leurs éventuels modèles et surtout leur évolution, faite de tâtonnements et d'inerties autant que d'innovations et d'ambitions administratives. Mises en perspective par une introduction et deux conclusions, les dix-neuf contributions ici réunies centrent le regard, sans s'interdire quelques échappées, sur les registres des chancelleries royales et princières, dressant une carte des connaissances et des hypothèses, mais encore des vastes friches qui demeurent.
TÉLÉCHARGER
LIRE EN LIGNE

Découvrez sur decitre.fr L'art médiéval du registre - Chancelleries royales et princières par Olivier Guyotjeannin - Collection Études et rencontres de l'Écol - Librairie Decitre

GUYOTJEANNIN O. (dir.), L'art médiéval du registre. Chancelleries royales et princières, Paris, École nationale des Chartes, 2018 (Études et rencontres de l'École des chartes). Chancelleries royales et princières, Paris, École nationale des Chartes, 2018 (Études et rencontres de l'École des chartes).

LIVRES CONNEXES

Le duc d'Aumale
CATHOLIQUES EN RUSSIE D'APRES LES ARCHIVES DU KGB 1920-1960
Atelier Acromaths des petits - Complément 4 enfants
Réussir l'épreuve d'histoire, géographie et géopolitique du monde contemporain - Prépa ECS
Neuvaines pour tous - Des clefs de vie
Le livre des bêtes
La vie est belle, je me tue à vous le dire!
Les lois d'Alfred Hitchcock
Conquise
Les métiers du vin - Histoire & patrimoine
EXCEL 2000. Pour windows 95 et ultérieur
Politiques et dispositifs du handicap en France
La mauvaise herbe
Persepolis Tome 1
L'astrologie à l'épreuve - Des pierres de fondation pour une science véritable
Pétrole, gaz et les autres énergies - Le petit traîté